PROCESSUS DE RECONNAISSANCE D’ÉQUIVALENCE DE DIPLÔME ET DE FORMATION ET D’AUTORISATION LÉGALE D’EXERCER AU CANADA

Le processus relatif à la reconnaissance d’équivalence de diplôme et de formation aux fins de la délivrance d’un permis d’exercice de l’optométrie est celui prévu par le Règlement sur les normes d’équivalence aux fins de la délivrance d’un permis de l’Ordre des optométristes du Québec.

 

  1. Toute demande d’équivalence est d’abord évaluée par la secrétaire au comité d’admission à l’exercice. Elle s’assure que le dossier est complet avant de le transmettre au comité d’admission à l’exercice pour l’évaluation.
  2. Le dossier complet est ensuite transmis au comité de l’admission à l’exercice afin que ce dernier évalue l’équivalence du diplôme ou de la formation, puis, selon le cas, recommande la formation d’appoint requise.
  3. Une recommandation du comité d’admission à l’exercice est ensuite envoyée au comité exécutif pour décision.

 

À noter qu’il est très rare qu’une équivalence de diplôme ou de formation complète soit reconnue à des candidats ayant gradué d’institutions universitaires qui ne sont pas accréditées par l’Accreditation Council on Optometric Education, lesquelles sont principalement situées au Canada et aux États-Unis. Généralement, une équivalence de formation partielle est reconnue et une formation d’appoint est requise.

 

Enfin, dans le cas des optométristes déjà autorisés à exercer l’optométrie dans une autre juridiction canadienne ou américaine, un processus particulier est prévu suivant du Règlement sur les autorisations légales d’exercer l’optométrie hors du Québec qui donnent ouverture au permis de l’Ordre des optométristes du Québec. Il s’agit d’un processus accéléré, qui n’exige pas l’évaluation de l’équivalence de diplôme ou de formation.

 

Le schéma décrivant le processus:

Processus de traitement d’une demande d’équivalence de diplôme ou de formation