Pour se préparer à une reprise d’activités régulières : Recommandations à l’intention des optométristes

reprise activités

La décision du gouvernement du Québec, le 24 mars 2020, de limiter les activités des cabinets de professionnels, dont ceux des optométristes et des opticiens d’ordonnances, à l’offre de services d’urgence est toujours en vigueur. Il appartient ainsi au gouvernement de prendre la décision d’autoriser la reprise d’activités régulières, dans tout le Québec ou dans certaines régions. L’Ordre des optométristes (OOQ) et l’Ordre des opticiens d’ordonnances (OOOQ) ne disposent toujours pas d’information sur la date de reprise des activités professionnelles régulières.

Ceci dit, l’OOQ et l’OOOQ se préparent à cette reprise d’activités et proposent à leurs membres d’en faire autant. Ainsi, afin de permettre un retour à la pratique sécuritaire pour les patients et le personnel des cliniques, les deux ordres ont travaillé de concert afin d’émettre des Recommandations relatives aux activités professionnelles dans les cabinets optométriques et d’opticiens d’ordonnances en contexte de pandémie COVID-19 .

À ce sujet, la contribution particulière du Dr Benoît Tousignant, optométriste et professeur à l’École d’optométrie de l’Université de Montréal, doit être soulignée, ce dernier ayant principalement assumé la rédaction et la recherche supportant ce document. Des opticiens d’ordonnances et des optométristes ont également contribué à ce travail et ils doivent également être remerciés.

Suivant ces recommandations, afin d’éviter que l’éventuelle reprise d’activités régulières ne contribue à la propagation du virus et puisse compromettre les efforts des dernières semaines, les optométristes et les opticiens d’ordonnances sont invités à mettre en place diverses mesures de précaution.

Les mesures sanitaires jugées nécessaires visent principalement :

  • Réduction de la capacité d’accueil (espacements des rendez-vous, limitation à des visites pour des motifs valables);
  • Formation du personnel sur les mesures sanitaires;
  • Recommandations concernant la distanciation, l’ajout d’écrans protecteurs ainsi que le port du masque et de gants par les professionnels, le personnel et les patients;
  • Recommandations environnementales visant des procédures de désinfection des cliniques (surfaces, instrumentation, montures, etc.).

Des contacts sont présentement établis avec les autorités gouvernementales, dont le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), afin de planifier un retour aux activités régulières, sur la base de pratiques sécuritaires. Les recommandations des deux ordres pourraient d’ailleurs évoluer au fil de ces échanges, s’il s’avère que d’autres mesures particulières doivent être prises.

Dans l’immédiat, les optométristes et les opticiens d’ordonnances sont donc invités à se préparer à cette reprise d’activités, en vue d’être en mesure de suivre les recommandations ainsi émises et, le moment venu, de pouvoir rendre des services de qualité et sécuritaires à la population.


Dr Éric Poulin, optométriste, président de l'Ordre des optométristes du Québec

Mme Brigitte Robidas, O.O.D., présidente de l'Ordre des opticiens d'ordonnances du Québec

SOURCE:

Ordre des optométristes du Québec       Ordre des opticiens d'ordonnances du Québec

 

Toutes les nouvelles