Recommandations particulières pour la pratique optométrique : contexte de pandémie (COVID 19)

L'Ordre des optométristes émet régulièrement des recommandations particulières pour la pratique optométrique dans un contexte de pandémie (Coronavirus - COVID 19). Cette page regroupe toutes les recommandations émises sur le sujet.

En somme des recommandations ont été émises sur les aspects suivants:

 

  1. Recommandations pour la reprise des activités professionnelles dans les cabinets d’optométristes et d’opticiens d’ordonnances en contexte de pandémie COVID-19 
    Recommandations émises conjointement par l’Ordre des opticiens d’ordonnances et l’Ordre des optométristes
     ++ mises à jour le  29 septembre 2020 ++
    - Bonnes pratiques pour les activités professionnelles dans un contexte de pandémie ++ mises à jour régulièrement ++
    Trousse produite par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).
  2. Recommandations relatives au port de lentilles cornéennes 
  3. Ordonnances électroniques
  4. Affiches pouvant être utilisées par les bureaux

 


D'autres informations sont également disponible sur la téléoptométrie ici.
 

1. Recommandations pour la reprise des activités professionnelles dans les cabinets d’optométristes et d’opticiens d’ordonnances en contexte de pandémie COVID-19 

Étant entendu que la pandémie est loin d’être terminée et que les optométristes  devront adapter leurs pratiques suivant les recommandations émises conjointement par l’Ordre des opticiens d’ordonnances et l’Ordre des optométristes.

Il s’agit là d’abord d’une question de protection du public et d’une obligation déontologique pour les professionnels, mais aussi, d’une obligation liée à la responsabilité qu’ils peuvent encourir à titre d’employeurs en matière de santé et sécurité au travail de leur personnel, et, plus largement, au plan de la responsabilité civile, pour les préjudices qui pourraient résulter de leurs activités, en lien avec la transmission du virus dans la communauté par exemple.

Il y a aussi bien sûr des enjeux réputationnels pour l’ensemble du secteur oculovisuel et pour chacun des bureaux qu’on y retrouve.

 

OUTILS POUR LA REPRISE DES ACTIVITÉS RÉGULIÈRES

Guide CNESST pour les employés non professionnels

Les professionnels qui ont des employés à leur charge sont invités à consulter la trousse produite par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

 

Guide conjoint Ordre des optométristes et Ordre des opticiens d'ordonnances

Les indications données par la CNESST recoupent, pour l’essentiel, celles indiquées dans les recommandations émises par les deux ordres.


Autre outil complémentaire aux recommandations et bonnes pratiques pour les activités professionnelles dans un contexte de pandémie

Suite à la diffusion des différentes mesures d’adaptation de la pratique plusieurs questionnements ont circulés sur les mesures proposées ainsi que certaines les bonnes pratiques mises en place dans les cliniques.

Afin de répertorier les questions et y répondre ainsi que de diffuser les bonnes pratiques de certains membres, l’Ordre constitue actuellement un document sommaire qui est disponible en ligne et qui sera mis à jour en continue.

Il est possible de consulter le sommaire ici.

Nous vous invitons à nous faire part de vos questions et/ou bonnes pratiques par courriel à pratiqueod@ooq.org

 

2. Recommandations relatives au port de lentilles cornéennes dans le contexte du Coronavirus COVID-19

La question de la transmission possible du coronavirus (COVID-19) à travers les larmes a récemment fait l’objet de divers reportages dans les médias. De même, plusieurs professionnels se demandent si, en cette époque de pandémie, il est sécuritaire de porter des lentilles cornéennes ou, au contraire, s’il faut en recommander l’arrêt.

Afin de répondre à cette question, l’Ordre en collaboration avec le Dr Langis Michaud, optométriste, de l’École d’optométrie de l’Université de Montréal, a produit des recommandations s’appuyant sur les données probantes.

 

3. Utilisation des ordonnances papier dans un contexte de pandémie

Suivant une position de l'Ordre des pharmaciens et comme convenu avec l'Ordre des opticiens d'ordonnances, l'Ordre demande aux optométristes, dans le contexte actuel de la pandémie, d'éviter de remettre des ordonnances sur support papier et de plutôt favoriser les moyens suivants, tant pour l'ordonnance optique que l'ordonnance pharmacologique:

Évidemment, considérant les directives gouvernementales et celles de l'Ordre, l'émission d'une ordonnance ne peut intervenir actuellement en bureau que dans le cadre d'un service d'urgence ou, autrement, en téléoptométrie.

Par ailleurs, la transmission d'une ordonnance à un autre professionnel doit se faire avec le consentement du patient.


Pour plus d'informations sur les ordonnances électroniques, voir les lignes directrices de l'Ordre: Dossiers, ordonnances et communications électroniques en optométrie

 

4. Affiches pouvant être utilisées par les bureaux

Si votre bureau est demeuré ouvert pour offrir des services urgents, voici une affiche que vous pouvez utiliser.

D'autres affiches (sur les mesures de précaution, le lavage des mains, etc.) sont également proposées par le Ministère de la Santé et des Services sociaux.

 

  • Pour le patient, remise par courriel ou autre moyen électronique de son choix;

  • Transmission verbale ou par télécopieur à l'opticien d'ordonnances ou au pharmacien;

  • Transmission par courriel à l'opticien d'ordonnances (dans l'immédiat, les pharmaciens n'acceptent les transmissions électroniques que dans le cadre du Dossier santé Québec (DSQ) ou d'un dossier médical électronique (DME), qui ne sont pas accessibles aux optométristes).