Retour à la pratique

Vous n’exercez plus depuis trois ans et désirez revenir à la pratique de l’optométrie?

Dans ce contexte, et afin de remplir sa mission de protection du public, l’Ordre s’assure que les optométristes effectuant un retour à la pratique rencontrent les exigences de la pratique actuelle.

Prière d’effectuer une demande écrite afin que l’Ordre puisse l’analyser pour identifier la mise à niveau requise et formuler les mesures d’actualisation.

Processus de retour à la pratique

La constitution du dossier 

Si vous désirez faire un retour à l’exercice, veuillez nous adresser une demande par écrit.

La demande doit contenir les renseignements nécessaires, notamment le cheminement académique, l’expérience de travail, la formation continue suivie depuis les 3 dernières années, etc.

Concernant la formation continue, vous devez fournir une preuve de présence à une activité de formation continue.

 

L’étude du dossier

À la réception d’un dossier complet, le Conseil d'administration de l’Ordre procède à son étude.

L’Ordre vous transmet ensuite les mesures d’actualisation exigées, mesures qui tiendront compte des ressources disponibles (programme de formation à l’École d’optométrie de l’Université de Montréal, programme de formation continue du CPRO, etc.).

Notez par ailleurs que la détention d'un permis relatif aux médicaments diagnostiques valide est exigée.

Il est aussi possible qu'une évaluation, un stage ou un cours de perfectionnement, avec ou sans limitation ou suspension de droit d’exercice, vous soit imposé. Ces mesures d’actualisation sont aux frais de l'optométriste et comprennent notamment :

  • une évaluation:

Afin de démontrer son niveau de compétence en optométrie, un optométriste peut se voir proposer de compléter l'une ou l'autre des mesures d'évaluation suivantes:

  1. une évaluation des compétences en optométrie par le comité d’inspection professionnelle de l’Ordre;
  2. la combinaison des mesures suivantes:
  • un examen qui a pour objet de vérifier ses connaissances en santé oculaire et en traitement pharmacologique de pathologies oculaires ainsi que sa formation clinique en ces matières, tel que visé au Règlement sur les normes de délivrance et de détention du permis habilitant un optométriste à administrer et à prescrire des médicaments pour des fins thérapeutiques et à dispenser des soins oculaires (R.R.Q., c. O-7, r.14) ;
  • un stage clinique d’une durée de 50 heures, en cabinet optométrique privé ou dans un environnement jugé équivalent, portant sur l’optométrie générale, dont la réfraction et la vision binoculaire, auprès d’un maître de stage approuvé par l’Ordre et conduisant à la production d’un rapport d’évaluation par ce dernier.
  • un stage :

Ce stage peut être réalisé à l’ÉOUM ou en clinique privée avec un maître de stage, selon vos besoins.

La durée du stage varie selon la période d’absence.

  • un ou des cours de perfectionnement: 

Ces cours peuvent être réalisés à l’ÉOUM ou auprès du CPRO, selon vos besoins.

 

Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à nous contacter

 

Documents téléchargeables

Règlement sur les stages et les cours de perfectionnement des optométristes

Processus relatifs à l’imposition d’évaluations de compétence, de stages et de cours de perfectionnement