Nouvelles

Souscrire à Nouvelles
26 février 2015

Le règlement sur les assistants optométriques : une solution transitoire afin de permettre l’accessibilité aux services oculovisuels partout au Québec

Le Règlement sur les actes qui peuvent être posés par un assistant optométrique suscite de nombreuses réactions. Certains craignant à tort le fait que ce règlement mette en danger la santé oculovisuelle des Québécois et vienne créer une forme de double standard, en prévoyant que l’assistant optométrique puisse accomplir les mêmes actes que de l’opticien d’ordonnances suite à une formation de 72 heures, soit une formation qui n’est en rien comparable à la technique en orthèses visuelles.

18 février 2015

Pour des services oculovisuels accessibles et sécuritaires : Entrée en vigueur du Règlement sur les actes qui peuvent être posés par un assistant optométrique

L’entrée en vigueur le 26 février prochain du Règlement sur les actes qui peuvent être posés par un assistant optométrique permettra de maintenir l’accessibilité à des services oculovisuels de qualité au sein des cabinets optométriques en autorisant l’intervention des assistants optométriques, et ce, de façon encadrée et sécuritaire pour le public.