Utilisation des écrans et la santé oculovisuelle des jeunes

Consultation sur l’utilisation des écrans et la santé des jeunes

L’Ordre des optométristes du Québec a déposé un avis au MSSS

À l’invitation du Ministère de la Santé et des Services sociaux, l’Ordre a récemment soumis un avis sur l’impact de l’utilisation des écrans sur la santé oculovisuelle des jeunes québécois.

En somme, voir les principales observations qui ont été soulevées :

Observations globales :

  • De plus en plus d’études établissent un lien entre le travail de près et la myopie ainsi que les années de scolarisation et la myopie.
  • La myopie chez les enfants a doublé depuis les 20 dernières années et apparaît de plus en plus tôt.
  • La myopie a un impact physiologique. Elle provoque une élongation de l’oeil, qui fragilise la rétine et constitue un risque accru de maladies plus tard dans la vie de la personne.

Observations en contexte de pandémie de la COVID-19 :

  • Hausse des consultations en optométrie des jeunes pour des examens oculovisuels.
  • Consultations pour des motifs liés à l’utilisation des écrans en lien avec le syndrome de la vision sur écran digital et ses symptômes :
  1. Fatigue oculaire pouvant être reliée à un problème de coordination des yeux, d’accommodation ou à un problème réfractif de vision non ou mal corrigé.
  2. Yeux secs avec brulement, irritation, larmoiement, vision floue ou dédoublée.
  3. Maux de tête.
  • Apparition plus précoce de la myopie et évolution plus rapide de celle-ci bien que peu d’études ont mesuré la progression de la myopie pendant la pandémie, une étude chinoise a pu établir ce lien.
Toutes les nouvelles