CIP: Vert, jaune, orange, rouge… téléinspections !

COMITÉ D'INSPECTION PROFESSIONNELLE


Par la Dre Anne Boissoneault, optométriste et présidente du CIP


Au début de l’été, le CIP annonçait qu’il prévoyait reprendre ses activités de routine à l’automne 2020, question de laisser une période d’adaptation suite au déconfinement.

Quelques inspections particulières et quelques suivis ont été effectués au cours de l’été.

Plusieurs mesures ont donc été mises en place afin d’assurer la sécurité des membres et des inspecteurs au moment de la reprise. Vous trouverez l’ensemble de ces mesures dans un document intitulé « protocole COVID lors d’inspection » sur le site de l’Ordre. Ces mesures seront appliquées pour les futures inspections.

La reprise des surveillances générales a été planifiée pour le 28 septembre, mais le vent a tourné le 20 septembre alors que certaines régions sont passées en zone d’alerte orange, et que les déplacements interrégionaux sont devenus non-recommandés.

Tout le monde connaît la suite des événements qui se sont bousculés dans les jours suivants. Les régions ont changé de couleur de jour en jour, rendant pratiquement impossible de planifier des inspections.

Le CIP a donc pris la décision d’annuler toutes les inspections qui étaient planifiées. Il est évidemment dérangeant de chambarder les horaires de chacun, mais le contexte actuel impose la prudence et le respect des recommandations gouvernementales. Merci à tous ceux qui ont été affectés pour votre compréhension et collaboration.

Jusqu’à nouvel ordre, aucune inspection de routine en présentiel n’est planifiée. Par contre, afin de maintenir son rôle de protection du public, même dans le contexte actuel, le CIP s’est adapté et fera des inspections virtuelles au cours des prochaines semaines. Le ralentissement des activités du CIP a permis d’initier une réflexion sur ses processus, laquelle était déjà planifiée par ailleurs. Cette réflexion s’inscrit également dans le cadre de la révision du règlement déterminant la procédure du CIP, qui vise à soutenir les changements souhaités.

Le principe de jugement professionnel reste d’actualité, confinement ou non. C’est ce qui continuera de guider les activités et recommandations du CIP à long terme.

Les tests pertinents doivent être effectués aux bons patients, pour les bonnes raisons. Voilà qui saura vous guider dans votre pratique.

Le CIP vous souhaite un automne en santé !