Nouvelles lignes directrices sur les dossiers et communications électroniques

Comme bien d’autres professionnels de la santé, les optométristes sont maintenant nombreux à tenir leurs dossiers-patients et leurs ordonnances sur support électronique et également à communiquer avec des collègues et leurs patients par différents outils électroniques.

S’il est clair que le cadre juridique permet de telles pratiques, les règles sont souvent complexes et dans certains cas, encore incertaines même. C’est pourquoi l’Ordre a cru pertinent de produire des lignes directrices visant à apporter plusieurs réponses aux questions régulièrement posées par les optométristes. Pour concevoir ces lignes directrices, l’Ordre a procédé à diverses consultations auprès d’intervenants du secteur oculovisuel et d’autres ordres professionnels (pharmaciens et opticiens d’ordonnances) et a bien sûr pris en compte le cadre juridique québécois en matière déontologique et de technologies de l’information.

Ces lignes directrices seront communiquées prochainement à tous les optométristes et le contenu fera l’objet de la formation qui sera offerte en lien avec l’assemblée générale de l’Ordre dans le cadre du Colloque international sur l’œil et la vision du Centre de perfectionnement et de référence en optométrie le 9 novembre prochain.

Voici quelques-unes des questions auxquelles ces lignes directrices visent à répondre :

  • Est-ce que je peux tenir mes dossiers patients sur un support électronique?
  • Est-ce que je peux détruire un document sur support papier qui a été numérisé et introduit dans le dossier électronique du patient?
  • Est-ce que je peux prendre une photo de l’œil du patient (ou des paupières et autres annexes) avec mon téléphone intelligent (iPhone, Android, etc.) et ensuite la transférer dans le dossier du patient?
  • Est-ce que je peux envoyer par courriel une photo rétinienne d’un patient à un collègue optométriste, à un médecin, etc.?
  • Est-ce que je peux signer une ordonnance électroniquement, dans le dossier électronique du patient?
  • Si j’imprime une ordonnance rédigée et signée sur support électronique, est-ce que l’ordonnance ainsi imprimée est juridiquement valide?
  • Est-ce que je peux communiquer par courriel (ou texto, ou messagerie, etc.) avec mes patients?