Sondage sur les spécialités en optométrie

Dans le cadre de travaux qui ont été initiés par la Fédération des autorités réglementaires en optométrie du Canada (FAROC), l’Ordre est appelé à collaborer à une initiative relative à la reconnaissance éventuelle de spécialités optométriques.

L’Ordre n’a pas encore adopté de position définitive à ce sujet, mais il participe aux travaux en question, sur la base des considérations suivantes qui ont été énoncées par le groupe chargé du projet :

La profession d’optométrie a énormément évolué depuis ses modestes débuts il y a plus d’un siècle. Les connaissances de pointe, habiletés et compétences d’aujourd’hui sont trop vastes pour être totalement maîtrisées par tous les praticiens au pays. Ainsi, nous évaluons la possibilité de reconnaître et désigner les optométristes qui ont atteint un niveau plus haut de connaissances et habiletés dans deux domaines spécifiques de l’optométrie : la basse vision et les lentilles cornéennes.

Nous tenons à féliciter l’Association Canadienne des Optométristes et plusieurs associations et ordres provinciaux qui ont déjà entrepris l’étape cruciale de tenir un registre des optométristes qui s’autoproclament ou sont reconnus par leurs pairs dans certains domaines spécifiques. Toutefois, la protection du public et dans l’intérêt de la profession, il est important de standardiser les exigences pour cette reconnaissance afin d’améliorer la qualité des références et les résultats pour les patients. Pour ce faire, nous faisons circuler un sondage afin de générer une rétroaction sur la spécialisation optométrique de la part de tous les optométristes à travers tout le Canada.

Des groupes de travail composés d’académiciens et de praticiens de diverses régions canadiennes ont déjà produit une liste des habiletés, connaissance et compétences de base que tout étudiant doit maîtriser pour graduer. Ces groupes de travail ont également fait la liste des habiletés, connaissances et compétences avancées qui devraient être requises d’un praticien souhaitant obtenir un titre de « spécialiste » dans les domaines de la basse vision et les lentilles cornéennes.

Veuillez noter que les titres de « spécialiste en basse vision » ou « spécialiste en lentilles cornéennes » aux fins de publicité, promotion et marketing seront toujours tenus de respecter les règles imposées par les autorités règlementaires provinciales. Le sondage ne devrait prendre que 3 à 5 minutes à compléter.

Nous vous remercions pour votre aide et souhaitons obtenir une grande participation de la part des optométristes de toutes les régions du Canada.

Dans le cadre de ces travaux, il est apparu important de recueillir le point de vue des optométristes canadiens, par le biais d’un sondage. C’est ainsi que l’Ordre vous invite à compléter un sondage en ligne sur cette question.